dimanche 29 juin 2014

Contre la montre du Bédat

ça c'est fait !!


C'est un peu ce que je me suis dit une fois la course terminée..

Même si j'ai pris du plaisir pendant toute la course, cette histoire ne se présentait pas au mieux, toute la semaine d'avant j'avais une douleur lancinante dans la fesse type sciatique en devenir.. Mélangée à une sensation type "jambes en bois" pendant une dizaine de jours..

Pas très rassurant tout ça alors j'y suis allé très cool à l'entrainement, c'est le moins qu'on puisse dire. De toute façon j'étais satisfait de mes Gypaètes 15 jours plus tôt et cette course est surtout la course du club qu'on fait pour le plaisir... Et pour arpenter les plus beaux sentiers des Pyrénées évidemment..

profil contre la montre du Bédat


Revenons à nos moutons... Aujourd'hui je suis une star : J'ai le dossard 1 !






Ou bien je suis l'ouvreur qui vérifie que tout va bien, c'est au choix ;-)

Bon C'est parti sur le parcours traditionnel, un petit tour du vallon du Salut et on attaque les allées dramatiques..... Ouh la !!! 15mn de course et j'ai déjà les jambes dures comme du bois, le souffle un peu court mais ce sont surtout les jambes qui se rappellent à moi.. En gros j'aurai ces sensations pendant 3/4 d'heure, quasiment la moitié de la course !
Après ça ira mieux, bien aidé par les encouragements de tous les membres du Stade Bagnérais qui m'ont vraiment fait beaucoup de bien sur cette course..

Après les Allées Dramatiques on attaque la montée du Tucou, je suis obligé de marcher dès le début ! c'est démoralisant mais les cris d'encouragement de David ( qui résonnent toujours dans la montagne) me motivent pour m'accrocher.. Il y a juste un avion de chasse qui me double, il passe le Tucou entièrement en courant et n'a pas le souffle court... autant dire que je ne le reverrai pas avant l'arrivée..

La montée continue jusqu'au col du Monné, je marche 2,3 fois quelques mètres histoire de laisser les jambes se détendre un peu.. l'an dernier tout passait en courant.. Le chemin en balcon avant de monter le petit Monné me fait du bien, je commence à dérouler et je n'ai plus les jambes dures c'est toujours ça.

Gilles et Eric sont "de corvée" au Petit Monné. Dans le froid, le vent et le brouillard ils pointent les coureurs.. et m'offrent quelques gorgées de coca qui me font du bien avant d'attaquer la descente vers la croix de Manse..

Maintenant ça va un peu mieux, je descends à bon rythme et j'attaque la montée à la Vierge du Bédat .. Je suis quand même  fatigué et je marche pas mal.... Moi qui pensait pouvoir courir à cet endroit..Mais bon ce n'est pas un grand jour alors je fais au mieux.

La fin du parcours jusqu'au fond du vallon du Salut me paraît longue et ça tire sévèrement dans les cuisses.. Je force sur les crampes et finalement ça tient jusqu'à l'arrivée..

Et voilà l'arrivée : finalement je mets 1h39, 2' de plus que l'an dernier et je finis 18ème.. un peu déçu de mes sensations mais finalement j'ai bien géré et ça fait vraiment plaisir de courir "sur ces terres" encouragé par le Stade...

L'année prochaine je ne courais pas, ce sera mon tour d'attendre les coureurs dans le froid   ;-)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire